12 août 2020

2017-06-10 Nid de ptérodactyle !!!

Encore une belle sortie Vtt par près de 30° mais, outre la température, bien surprenante est la découverte d’un nid de ptérodactyle espèce disparue depuis quelques millions d’années.

Entre les deux premières boucles des Crapauds une petite pause au “Hêtre des batailles”. Il se situe derrière le groupe fortifié Jeanne d’Arc à la cote 341 près de la ferme de Moscou.

Ce hêtre aux formes étranges semble étendre son emprise autour de lui. Au crépuscule, il se nimbe d’une aura merveilleuse qui se glisse alors en un frisson fantastique. Il s’appelle ainsi car il aurait connu les terribles combats de Gravelotte en 1870 puis de la Libération en 1944. Mais, sa taille indique qu’il devrait bien avoir au moins une centaine d’années de plus. Cet arbre vénérable est également le témoin de deux phénomènes aussi surprenants qu’étranges : le marcottage et l’anastomose. Le premier renvoie à la capacité de l’hêtre à jeter ses branches vers le sol donnant naissance à un nouveau tronc (l’une d’entre elles mesure plus de 10 mètres). Le second consiste en la fusion des branches, formant ainsi une silhouette mystérieuse.

Mais le mystère ne s’arrête pas là car au bout d’un marcottage nous avons découvert un nid de ptérodactyles !!! Les restes d’un petit, tombé de celui-ci, gisaient à son pied ! 

Cliquez sur l’image